Le billet de Simon Majek: le derby dans la poche de Sayaluca

Simon Majek

Sayaluca domine le derby de LNA

Le premier derby tessinois de LNA a confirmé l’excellente forme de Sayaluca, qui s’est imposé grâce à l’énorme pression exercée sur la défense de Malcantone de la première à la dernière minute du match.

Entourés d’un beau public, les invités de Malcantone ont réussi à tenir le rythme effréné imposé par Sayaluca pendant près de la moitié du match, endiguant au mieux les coups de boutoir offensifs des adversaires.

Au fil des minutes et malgré la performance superlative du capitaine Hurni et de ses coéquipiers, Sayaluca a pris de plus en plus le contrôle du jeu, surtout après le « Doppelschlag » signé par Christian Didier, qui a porté les joueurs de Lugano à 4 à 2.

Vraiment dangereux, les Malcantonesi ne l’étaient plus qu’en supériorité numérique, mais cela n’a pas suffi à combler l’écart.

Dans le troisième tiers-temps, les buts d’Alain Didier et d’Alessandro Spinetti ont définitivement noyé tout espoir des invités, de plus en plus embobinés et dominés par les glaçants maîtres des lieux. Le troisième but de Malcantone, inscrit par Jan Von Ritter, qui fixait le score final à 6-3 pour Sayaluca, ne servait à rien. « Leur équipe est très forte et ils sont confiants », a admis Schuler, l’entraîneur de Malcantone.

« Le forecheck a très bien fonctionné et nous avons réussi à gérer la balle avec beaucoup de tranquillité », expliquait avec satisfaction Renzo Ricci, l’entraîneur de Sayaluca.

Une victoire qui s’annonçait comme un tournant, Lugano étant lancé à la poursuite du leader Rossemaison et Malcantone mettant en péril sa troisième place.

Une situation rendue encore plus difficile par la défaite subie quelques jours plus tard sur la piste de Givisiez, une autre équipe qui, après un début de championnat difficile, revient au plus haut niveau. La défense étant figée, les attaquants peinent à trouver l’ouverture et le premier tiers s’achève sur un laconique 1-0 pour les hôtes.

Dans les deuxième et troisième tiers, les Fribourgeois ont fait le vide, alors que les Tessinois n’arrivaient plus à se montrer dangereux. Résultat, 6 à 2 pour Givisiez, qui n’a plus qu’un point de retard sur Malcantone.

« Nous sommes mal sortis du derby et nous avons manqué trop de buts », explique Kevin Schuler, « le quatrième but nous a coupé l’herbe sous le pied ». Ce qui est sûr, c’est que Malcantone a marqué cinq buts dans les 120 dernières minutes : trop peu pour espérer gagner contre n’importe quel adversaire.

Samedi 8 juin à 17h30 sur la piste de Cassina d’Agno, Malcantone recevra Aire-la-Ville avec la ferme conviction de conquérir les trois points et de sortir de cette spirale négative.

Toujours le samedi, mais à 18h00 à Léchelles, Sayaluca défiera les Coyotes, toujours à la recherche de leurs premiers points en championnat.

Après le traumatisme de La Tour, Renzo Ricci ne se surestime pas : « Il ne faut pas les sous-estimer, on ne veut pas donner plus de points ».

En LNB, les Novaggio Twins de Sandro Poncini, qui ont dû attendre la prolongation pour prendre le dessus sur Bassecourt devant leur public, ont renoué avec la victoire.

Le vainqueur du match, Milo Meierhofer, a marqué 4 à 3 à la 63e minute, envoyant tout le monde sous la douche. Le capitaine Baggiolini ne doutait pas : « On a trop de mal à marquer mais au moins on a recommencé à gagner ! »

Moqués par Bienne, les Flyers de Capolago, qui, après avoir pris l’avantage, ont encaissé trois buts dans le troisième tiers, dont le dernier, décisif, à 23 secondes de la 60e minute.

Le samedi 8 juin à 17h00, les Flyers de Capolago reviennent jouer devant leur public en accueillant les solides Jurassiens de Rossemaison II.

En première ligue, les Lugano Rangers ont manqué l’exploit sur la piste de Langnau Stars.

Menés 2-0, les hommes de Tommaso Pedrazzini se sont laissés reprendre et dépasser en milieu de période, avant de réaliser un fantastique troisième tiers et de conclure le temps réglementaire sur un score de 6-6. A la 64e, le but décisif a été inscrit par le Tessinois Daniel Bernasconi. A noter la superbe prestation d’Alberto Früh, auteur de quatre buts pour Langnau qui confirme l’importance des mercenaires de l’ex-Sayaluca en force dans l’équipe zürichoise.

Malcantone II s’est effondré sur la piste de Ruswil.

Menés 3-0, les généreux Tessinois ont bien réagi, frôlant le match nul. Mais, avec une équipe réduite et plusieurs absences importantes, Malcantone II a subi la loi des maîtres des lieux, qui ont marqué avec de plus en plus de facilité, clouant le score sur un très sévère 11 à 2.

Programme, résultats et classements sur www.fsih.ch

Simon Majek

Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email