Malcantone et Sayaluca, l’heure du derby !

Samedi 18 septembre à 18h30 à la Shark Arena de Cassina d’Agno, le derby tessinois de la LNA se déroulera entre Malcantone et Sayaluca, le dernier jour de la saison régulière.

La rivalité est importante, mais les enjeux ne sont pas une blague non plus. Actuellement à la troisième place, avec une victoire, Sayaluca peut espérer dépasser Rothrist, deuxième, et s’assurer l’avantage de jouer à domicile même en demi-finale.
Malcantone est quatrième et avec une défaite il risquerait de glisser à la cinquième place. Cependant, une possibilité lointaine étant donné que Léchelles, cinquième, devrait remporter une victoire dans le bâtiment des champions en titre de Rossemaison.

Les deux Tessinois réalisent un excellent championnat, comme le montre le classement, et ils traversent un moment de grande forme. Samedi dernier, sur la piste du Mettmoos, le Malcantone de Kevin Schuler a largement dominé les Seelanders de Bienne. Malheureusement, surtout dans les deux premières tiers, les joueurs tessinois ont gaspillé un nombre impressionnant d’occasions de but, tandis que les hôtes transformaient les quelques actions dangereuses qu’ils étaient capables de créer avec une grande clarté.

Ayant atteint le deuxième break d’avance 3 à 5, Franco Briccola et ses coéquipiers ont mis le turbo dans la dernière période, tandis que les Seelanders fondaient sur la distance. Grâce à un péremptoire partiel de 0 à 5, Malcantone a remporté 3 points sur le score final de 3 à 10, mais s’il avait terminé 3 à 20 personne ne se serait scandalisé.
Le défenseur Thomas Felappi, auteur d’un triplé et qui se révèle de plus en plus précieux pour Malcantone et qui prévient : “Il faut plus de méchanceté dans les tirs pour devenir plus concret et avoir le courage d’aller là où il ça fait mal de marquer les buts”.

Le Sayaluca de Gracco Barberis a risqué beaucoup plus au Palamondo. Il a dû attendre les dernières minutes de jeu pour prendre le dessus sur le modeste Buix. « Nous n’avons pas joué, je suis extrêmement déçu » m’explique le coach Barberis « Nous nous sommes adaptés à leur niveau et nous avons eu de la chance en finale ».
En effet, après le 3 à 2 en fin de première période, les hommes du capitaine Marcel Müller se sont désunis, permettant le retour des invités, qui en début de dernière période sont passés à 3 à 5. Après la reprise de Bialik et Bardocci, Christian Didier, autre joueur particulièrement en forme, s’est occupé de réaliser un doublé et de donner la victoire à son équipe sur le score final de 7 à 5.

Désormais, tous les regards sont tournés vers le dernier match de la saison régulière et un derby qui promet des étincelles. “Malcantone n’a pas notre talent, mais ils jouent bien et se battent” confie l’entraîneur Barberis de Sayaluca, qui conclut avec un convaincu “Pour gagner il faudra se battre comme une équipe unie”.

Pour l’entraîneur du Malcantone, Kevin Schuler, ce sera “un derby crépitant et très disputé”. Il est certain que nous assisterons à un derby dans lequel l’aspect mental et les conditions de la piste de Cassina d’Agno auront leur mot à dire. Pour l’occasion, on demande aux “palettes incandescentes”, c’est-à-dire aux joueurs les plus en forme des deux équipes, ce qu’il faut pour remporter ce derby. Christian Didier de Sayaluca n’a aucun doute : « Celui qui amènera sur le terrain la faim et l’esprit de sacrifice les plus compétitifs gagnera ». Thomas Felappi du Malcantone répond ainsi : “Ce sera un match physique, il va falloir être discipliné devant le but”.

Pour le public, ce derby aura des allures d’Oktoberfest, avec le grill toujours allumé et un bar bien garni, pour célébrer ce beau sport avec une fête dédiée au respect et à l’amitié.

Programme, résultats et classements sur www.fsih.ch

Simon Majek

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code