Interview décalée : Colin Loeffel

Mauricette Schnider

Colin Loeffel, 26 ans, a débuté le hockey sur glace dans sa ville de La Chaux-de-Fonds. En 2009 il rejoint les Novices Elites de Berne, puis Lausanne l’année suivante et terminera ses années juniors avec les Elites A de Langnau.
Son parcours sportif le conduira ensuite à Franches-Montagnes (1ère ligue), Red Ice (LNB), Sion (1ère ligue), Martigny (MSL) et Neuchâtel cette saison en 1ère ligue, avec qui il a comptabilisé 6 points en 7 matchs avant l’arrêt des compétitions en octobre suite au coronavirus.
Figure à son palmarès un titre de Champion suisse de 1ère ligue avec le HC Sion en 2017, remporté sur la glace de Frauenfeld.

Merci Colin et bonne lecture !

(Cette interview à été réalisée à l’entre-saison, avant qu’il ne découvre ses nouveaux coéquipiers d’Université Neuchâtel ce qui explique les réponses du vestiaire).

Ton incroyable talent :
Ma souplesse…
Un pays :
Nouvelle-Zélande.
Une série télé :
Brooklyn 99.
Si tu devais résumer ta vie avec un titre de film :
Entourage.


Ton défaut :
Mon impatience.
Ton dernier rêve :
Être gardien de foot.
Qu’est-ce qui te fait rire :
La folie de Romain Seydoux en général. D’ailleurs si vous avez besoin d’un animateur de soirée, n’hésitez pas à l’appeler.
Qu’est-ce qui t’énerve :
Les moustiques.

Dans le vestiaire, qui est le plus bavard :
Sami El Assaoui.
Le dernier sous la douche :
Arnaud Currit.
Le plus calme :
Yann David Lahache.
Le plus mauvais chanteur :
Tanguy Pelletier mais c’est un super bon DJ.
Une anecdote de vestiaire :
Il y en a tellement. Mais je pense que Romain Seydoux et Jérémy Gailland dans le bain froid, c’est quand même quelque chose.

Le hockey, ça aide avec les filles :
Oui clairement.
A quoi penses-tu sur le banc des pénalités :
Je regarde toujours le banc, pour savoir si je peux rire avec quelqu’un.
Si tu avais un super pouvoir :
Revenir dans le passé.
Pour quelles raisons aimerais-tu être une femme :
Pour ne pas devoir payer la taxe d’exemption du service militaire ahahah.


Si tu avais la possibilité de passer du temps avec une célébrité, avec qui et que ferais-tu :
Nekfeu, pour juste “chiller”.
Facebook, Instagram ou Twitter :
Twitter, c’est beaucoup plus drôle et décalé.
Tes hobbys :
Le cyclisme, Tom Merola peut confirmer après une l’étape d’un grand Saint-Bernard.
Première chose que tu fais le matin :
Je bois un verre d’eau.
La qualité romande que les Suisses-allemands n’ont pas :
Parler français.


Qu’est-ce que tes parents ne savent pas sur toi :
Toutes mes bêtises.
Si tu étais riche et célèbre, que changerais-tu dans ta vie :
Je voyagerais dans le monde le plus longtemps possible , avec tous mes potes, tout frais payés.
Dragueur ou dragué :
Dragué.
Cite-moi une chose que tu ne feras jamais :
Nager plus de 5 min si je n’ai pas le fond.
Et celle que tu rêves de faire :
Faire le tour du monde.


Quelle est la chose la plus folle que tu as faite par amour :
Me mettre au cyclisme.
Ton tue-l’amour :
Les cheveux qui sentent le feu de bois.
Trois choses dont tu ne peux pas te passer :
Mon téléphone, ma voiture et mes écouteurs.
Un plat qu’on ne te fera jamais manger :
Du boudin.


A quelle émission de télé aimerais-tu participer :
Interville, si ça recommence un jour.
Le plus beau cadeau qu’on puisse te faire :
Un chalet en valais.
Avec quel coéquipier ne supporterais-tu pas d’être confiné et pourquoi :
Nicolas Bonvin, parce qu’il dort avec de la musique à fond.
Question actu : qu’est-ce que le coronavirus a changé dans ta vie :
J’ai perdu un peu du sens du goût et de l’odorat.
Une citation:
Never Back Down.
Ton mot de la fin:
Je voudrais remercier tout mes coéquipiers avec qui j’ai passé des moments inoubliables et inexplicables. Le Valais va me manquer mais je ne l’oublierai pas ❤️.


A quel joueur veux-tu que j’envoie ce questionnaire, et pose-lui une question de ton choix :
A Romain Seydoux, it’s your turn Dude, you know it.
Sa question : est ce que c’est vrai que David Delessert t’a expliqué ce que voulait dire snère ?

Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

 

 

 

 

Interview

Mauricette Schnider

Interview décalée : Mathieu Brahier

Mathieu Brahier est un attaquant de 24 ans formé au HC Ajoie dont il a défendu les couleurs jusqu’en 2016.

Mauricette Schnider

L’inconnue du match HC Ajoie – GCK Lions (Swiss League)

Nom : Sarron Prénom : Chloé Âge : 24 ans Profession : assistante médicale. Ta fonction lors des matchs :

1 2 41

One day, one player

PHOTHOCKEY

One day, one player : Andrea Brändli

Nom : Brändli Prénom : Andrea Date de naissance : 05.06.1997 Profession : étudiante Poste : gardienne Club : Ohio

Mauricette Schnider

One day, one player : Patrick Zubler

Nom : Zubler Prénom : Patrick Surnom : Zubi Date de naissance : 18.12.1991 Profession : hockeyeur / agent immobilier.