3L: le nouveau rôle de Fabio Mestre

Mauricette Schnider
Fabio Mestre

On connaît bien Fabio Mestre dans le monde du skater, où il a remporté deux titres de Champion d’Europe avec l’équipe de Suisse (2018 et 2019) et ses nombreuses médailles gagnées avec son club, le SHC Rossemaison. On connaît un peu moins le hockeyeur.
A la glace, le défenseur de 30 ans évolue au HC Courtételle en 3ème ligue depuis 2014, et rien ne le prédestinait à officier en tant que coach principal de son équipe cet hiver. Interview:

Fabio, quelles sont tes motivations à reprendre l’équipe cette année?

En toute honnêteté, je n’avais pas prévu de reprendre l’équipe cette saison…
Avec le club, nous avons essayé de trouver quelqu’un pour ce poste, mais malheureusement nous n’avons trouvé personne pour combler le départ de Grégory Koulmey et Stéphane Dominé.
J’ai alors pensé, pourquoi ne pas essayer de reprendre l’équipe, puisque l’année dernière j’avais déjà donné un coup de main à la bande et que ça s’était plutôt bien passé.

Est-ce ta première expérience de coach?

Oui ça sera effectivement ma 1ère expérience en tant que coach d’une équipe active. Pour pouvoir me donner toutes les chances, j’ai contacté deux personnes de la région, bien connues du hockey sur glace, pour m’épauler avant le début de saison.

Quels sont tes objectifs?

Pour ma part, j’espère avoir du plaisir dans ce nouveau rôle de coach et quand j’en aurai l’occasion, je jouerai encore quelques matchs.
Mais parlons un peu plus sportivement: l’objectif du HC Courtételle a toujours été le même, celui de prendre du plaisir sur la glace et d’arriver à se qualifier pour les play-off. Nous n’avons jamais passé le cap des ¼ de finale en 3ème ligue, j’espère que cette année on arrivera à aller plus loin. Et surtout, nous avons renforcé le secteur offensif. A noter que Jérôme Choffat (en provenance du HC Delémont-Vallée en 1ère ligue), Dylan Augsburger (reprise) et Jonathan Henz (reprise) seront de la partie cette saison.

Comment gères-tu ton temps entre le hockey et le skater, surtout si on pense aux prochains Championnats d’Europe à Duisburg (Allemagne) du 3 au 6 novembre 2022. Comment vas-tu t’organiser?

C’est une bonne question, ce n’est pas toujours facile de jongler entre le skater, le hockey et surtout la vie de famille. Heureusement, j’ai beaucoup de chance avec ma femme qui est très conciliante, on arrive a trouver le bon équilibre.

Concernant l’équipe suisse, si je suis pris aux Championnats d’Europe en Allemagne, ma sélection passera avant mon rôle à la bande. L’équipe nationale est une de plus belles expériences dans notre sport amateur, j’en profiterai au maximum à chaque sélection. A ce moment-là, je pourrai compter sur mon assistant Nathan Burkhalter qui prendra le flambeau à la bande de Courtételle.

Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email